Origine de la calculatrice

Origine de la calculatrice

Comme nous l’avons mentionné dans l’introduction, il y a des milliers d’années, la civilisation a vu le besoin de pouvoir faire des calculs de façon mécanique, sans erreurs et rapidement.

Retrouvez dans ce site les meilleurs choix de calculatrice scientifique.

Pour le commerce, le recouvrement des impôts, la comptabilité et même l’agriculture… le besoin de calculs de plus en plus complexes devenait de plus en plus fréquent.

Pour résoudre ce problème a d’abord surgi le prédécesseur ou le père des machines à calculer : le boulier. Il ne serait pas possible de comprendre l’un sans l’autre, pour cette raison, commençons par le début. A la fin, vous serez peut-être intéressé par la lecture : l’origine des chiffres.

Histoire de l’abaque

Dans cette section de notre article, nous expliquerons brièvement comment l’histoire de l’abaque a été. Mais surtout vous donner la réponse à ces 4 questions :

Qu’est-ce qu’un boulier ?
Qui a inventé le boulier ?
Quand l’abaque a-t-il été inventé ?
Où a été inventé l’abaque ?
Évolution de l’abaque

Il y a cinq mille ans, on sait que les Babyloniens tenaient leurs comptes à l’aide d’un objet très particulier de leur invention : l’abaque.

Ce mot est dérivé d’une voix sémitique qui signifie “poussière”, car il s’agit d’une planche de bois recouverte de sable fin sur laquelle les figures étaient marquées d’un stiletto. D’autres experts attribuent l’origine de son nom au grec abax= sable.

Les Grecs, qui utilisaient ce système de calcul, utilisaient un bol carré plein de sable sur lequel ils dessinaient une grille avec des lignes verticales, horizontales et diagonales.

Les nombres à multiplier ont été disposés, au moyen de marques dans le sable, le long des boîtes de la partie supérieure et au moyen de procédures complexes et fastidieuses l’opération a été réalisée.

De l’abaque primitif à celui que nous connaissons tous aujourd’hui. L’abaque moderne est une planche ou un cadre qui tient une série de cordes où un certain nombre de boules sont enfilées. C’était la forme universelle que le monde antique devait compter.

C’est si efficace qu’en Inde, ils sont encore utilisés. Les paysans chinois restent également attachés au pain suan, comme on appelle l’abaque.