Comment traiter le bambou d’intérieur ?

Comment traiter le bambou d’intérieur ?

Le bambou d’intérieur est une plante plutôt élégante qui est très appréciée dans les environnements qui s’intéressent au mobilier, car elle s’adapte bien aux espaces tels que les maisons et les bureaux. Cette plante est composée d’une tige rigide, fine et plutôt ligneuse. Ses feuilles ont une forme pointue et sont difficiles à toucher, tandis que la taille du bambou dépend de la variété et du volume du pot dans lequel vous décidez de le cultiver, ainsi que de la fréquence de la taille et des soins nécessaires dont il a besoin périodiquement. En ce qui concerne ce dernier point, voici un guide sur la façon de bien prendre soin du bambou d’intérieur.

Nécessaire
Plante de bambou
Engrais liquide
Fertilisants

Placer le vase dans un endroit lumineux
Lorsque le bambou se développe, il peut atteindre un diamètre allant jusqu’à soixante-dix centimètres, mais s’il est fréquemment taillé, sa croissance peut être contrôlée dans ce sens. Le conseil est également de placer le pot dans un endroit plutôt lumineux, surtout en hiver, afin de ne pas risquer de dessécher les feuilles. La lumière et l’humidité sont donc des caractéristiques fondamentales pour que le bambou pousse bien dans un pot. Cependant, si vous n’avez pas un endroit avec ces caractéristiques, vous pouvez toujours augmenter la lumière en utilisant une lampe de serre typique, et aussi garder le bambou humide en pulvérisant de l’eau sur la plante avec une certaine fréquence.

Arroser la plante tous les jours
Une autre façon utile de pulvériser les racines du bambou d’intérieur au bon endroit est de laisser une très fine couche d’eau dans la soucoupe, ou lors du rempotage de placer une couche de gravier ou d’argile expansée qui facilite le drainage en créant un environnement sub radicalaire humide mais pas trop humide, ce qui causerait la pourriture du système racinaire. Pendant la période estivale, le bambou peut rester à l’extérieur, mais au milieu de l’ombre, car l’exposition aux rayons directs du soleil peut rendre les feuilles jaunes et, en même temps, les déshydrater. En référence à la bonne valeur de la température, il est important d’ajouter qu’elle ne doit jamais descendre en dessous de dix-huit degrés Celsius. En fait, la plante a besoin de la chaleur typique d’un climat tropical. L’arroser tous les jours est une autre excellente façon de bien le soigner, en fait, le manque d’eau pourrait causer l’assèchement des racines et ensuite causer leur mort.

Procéder au rempotage
La plante de bambou a aussi besoin d’être rempotée, entre autres traitements, et cela doit être fait à un certain moment de l’année. La saison indiquée est le printemps, c’est-à-dire les mois de mars à mai. Pour procéder correctement à cette opération, il est nécessaire d’utiliser un sol universel bien drainé avec l’ajout d’engrais à libération lente et à base d’azote. Cependant, d’autres engrais liquides sont également recommandés et doivent être ajoutés périodiquement à l’eau d’irrigation.

Taille d’été
Enfin, vous n’avez pas à vous inquiéter de savoir si au printemps ou au début de l’été, le bambou commencera à perdre des feuilles en quantité, car c’est le moment où par nature son feuillage change. En peu de temps, toute la verrière sera remplacée, surtout si la taille est effectuée au moins une fois par an, c’est-à-dire en été. Cette dernière consiste spécifiquement à enlever les parties sèches et, dans le cas des tiges, à laisser intacts au moins quelques bourgeons apicaux.